samedi 2 juillet 2011

Trois petits cochons.






Je ferais une plus belle versions, case par case, bien plus lisible plus tard.

Carreaux :
Un «18-20 imaginaire» est une bande dessinée en relief et en papier découpé. C’est l’histoire d’un baby sitting délirant, on tourne autours de l’imaginaire de l’enfant, on passe d’une séquence à une autre sans en comprendre les raisons.
Les couleurs suivent les ambiances, les états d’esprit de la gosse. Les couleurs de peau sont propre aux personnages pour qu’on les reconnaissent plus facilement. Les traits au crayons soulignent les actions, les têtes, les grimaces, les expressions, les petits détails que la découpe ne permet pas de voir.
Enfin les différents plans se distinguent grâce au relief présent.
Et bien sûr je fais aussi mes bande dessinée au crayon gris, celles qui parle des anecdotes quotidiennes, celle qui parle de la fatigue du boulot, celle qui parle des petites bizarreries qu’on oublie de voir.
A retrouver ici même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire